Pôle prospections / SIG



IMG_1563-2
prospection
DSC_0809-2



Depuis 2006, la DAFA contribue également à compléter la carte archéologique de l'Afghanistan.

Dans le cadre des missions du Printemps et de l’Automne 2008, la prospection de l’oasis de Balkh a été poursuivie en tenant compte des données géomorphologiques et hydrographiques générées par l’étude dirigée par Eric Fouache et Claude Cosandey.
La prospection archéologique concerne les oasis irriguées par le réseau hydrographique de la rivière Balkhâb, qui s’étend sur les provinces de Balkh et de Jawzjan.

La sélection des secteurs de prospection se fait en fonction de l’analyse de données bibliographiques et photographiques et de notre propre évaluation d’une situation sécuritaire très évolutive. Cette contrainte primordiale explique l’aspect provisoirement morcelé de l’image actuelle de nos résultats. Pour l’instant, près d’une centaine de nouveaux sites archéologiques ont été découverts par la DAFA et la mission de Bactriane dans le cadre de la prospection archéologique pour la constitution du système d’information géographique. Sont concernés.

• A l’Ouest et au Nord-ouest : le secteur au Sud de Sheberghan, le secteur de Chahar Bulak, le secteur d’Aqcha

• Au Nord : le secteur dunaire entre Altyn Dyliar et l’Amou Daria, le secteur de Dowlatabad

• Au Nord-Est de Mazar-i Sharif : le complexe de Toprak Qala

• Au Sud : la vallée de Sholgara et la haute Balkh-âb ainsi que la région d’Aq Kupruk où Louis Dupree avait travaillé à la fin des années 50.

La fourchette chronologique des sites découverts ou revisités s’étend de l’Age du Bronze à l’Islam. L’importance des découvertes de nouveaux sites pré-grecs (périodes achéménide et pré-achéménide ?) dans ces secteurs est un résultat primordial. Concernant les périodes préhistoriques et protohistoriques on peut s’attendre à ce que les secteurs de Sholgara et d’Aq Kupruk apportent des données fondamentales dans le futur.


Date des campagnes : 2006, 2007, 2008

Financements : DAFA, Ministère des Affaires étrangères

Direction : Roland Besenval





Equipe de prospection archéologique